NAISSANCE

La prématurité

“Si mon bébé naît trop en avance, il ne sera pas fini ?”

Pas encore de nom, bébé journaliste, Uterus
21 février 2018
Aujourd’hui ça fait 30 semaines que je suis dans le ventre de Maman, en semaines d’aménorrhée (SA) ça fait 32 ! Tout roule ! Je grandis et je grossis tranquillement.
Le docteur a dit l’autre fois que je suivais bien la courbe. Je ne sais pas trop ce que c’est cette histoire de courbe, mais j’ai compris que tout allait bien. Pourtant Maman était inquiète ces derniers jours. Elle n’arrêtait pas de dire «  Il faut que je tienne jusqu’à 37 semaines (SA), sinon il ne sera pas fini !». Mais heureusement ce matin, on avait rendez-vous pour la dernière échographie. Maman a pu poser toutes les questions qui lui trottaient dans la tête et les mots de la sage-femme l’ont rassurée.
Tout petit dans le ventre de ma maman.
Illustration de French Poupon
«  Un bébé qui naît avant 28 SA est un très grand prématuré. Son petit squelette est déjà formé, la plupart de ses organes aussi, en revanche les poumons, le cerveau, le système digestif, le cœur et les organes des sens vont avoir besoin d’aide pour fonctionner correctement.  Le bébé né à ce terme est pris en charge immédiatement après la naissance dans un service de soins intensifs pour tout-petits où une super équipe de pédiatres et d’auxiliaires de puériculture vont veiller sur lui. Une grande surveillance et beaucoup de soins lui seront apportés. Placé dans une couveuse pendant plusieurs semaines, le bébé pourra continuer son développement hors du ventre de sa mère.
On parle de prématurité avant 37 semaines d’aménorrhée
Entre 28 et 32 SA, la prématurité est grande.  Le nouveau-né ira aussi en couveuse, et aura besoin qu’on lui apporte de l’aide pour respirer et se nourrir. Enfin, entre 32 et 37 SA, bébé est presque prêt ! Cependant ses poumons ont besoin d’un coup de pouce pour fabriquer ce qu’on appelle le surfactant. Si la maman a un risque d’accouchement avant 34 SA, on lui fera deux injections de corticoïdes (deux piqûres à 48h d’intervalle). Ca boostera les poumons de bébé et le risque de détresse respiratoire sera ainsi diminué.»
Même petit, mon coeur est grand.
Illustration de French Poupon
Le surfactant pulmonaire est un film lipido-protéique indispensable à une fonction respiratoire normale.
Après toutes ces explications, j’ai retrouvé une Maman sereine. Plus que cinq semaines à patienter et je pourrai faire ma grande sortie sans trop d’inquiétude.
N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire et à partager à votre entourage cet article si vous avez aimé apprendre à propos de la prématurité.

Prenez soin de vous, votre bébé vous remerciera.

Un mail quand je publie mon prochain article ? Inscris toi à la newsletter.

2 Commentaires

  1. Chrissie

    Cet article me touche beaucoup car mon bébé est arrivé avec 7 semaines d’avance. Nous avons fait énormément de peau à peau lorsque nous étions à l’hôpital et cela a contribué à stabiliser la température corporelle de bébé et aussi à l’aider à respirer de façon autonome. Nous continuons depuis le retour à la maison. Bébé va très bien mais on le porte au maximum aux bras, on le berce, on le cajole car à 1 mois de vie, il aurait dû encore être au chaud dans le ventre de maman!

    Réponse
    • FoxWritter

      Bonjour Chrissie,

      Merci pour ton commentaire. Rien de mieux que la chaleur de la peau d’un parent pour aider bébé à réguler sa température. Créer du lien avec son enfant, qu’il soit in utero ou à l’extérieur, est essentiel au bon développement.

      J’espère que le petit se porte bien.

      Bien à toi.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *