GROSSESSE
 

Cette année la hotte du Père Noël sera saine

 

Pas encore de nom, bébé journaliste, Uterus
20 décembre 2018
Dans quelques jours c’est Noël ! Peut-être êtes-vous en train d’effectuer vos derniers achats. Si vous êtes parent ou si vous avez des enfants dans votre entourage, vous allez sûrement acheter des jouets. Mais comment choisir le joujou adapté aux tout-petits parmi les rayons multicolores remplis de jouets plus attrayants les uns que les autres ?
Moi pour l’instant, je m’amuse en faisant des pirouettes dans le ventre de Maman. C’est trop marrant ! Une fois né, je vais très vite avoir besoin de jouer aussi. Au début le jeu passera par des stimulations auditives venant de Maman et Papa qui me parleront avec des petites voix ou me chanteront des berceuses. Puis vers 3 mois ce sont mes mains qui me permettront de découvrir le monde qui m’entoure et ses textures. Je vais commencer à toucher les objets et à vouloir attraper. C’est un âge auquel il est intéressant d’éveiller Bébé avec des jeux sensoriels comme les livres en tissu, les tapis d’éveil, les peluches.

 

Vroum Vroum même Papa il n’a pas une voiture aussi belle que la mienne en bois.
Illustration de French Poupon
En grandissant (10 mois) je vais vouloir développer ma motricité fine. Les jeux d’encastrement, les boîtes à empiler, remplir puis vider, et re-remplir, sont idéals à cette période.

A partir de 18 mois je vais vouloir faire comme Maman et Papa ! Ce sont les jeux d’imitation qui me plairont le plus : mallette de bricolage, cuisine, poupée, landau pour les filles comme pour les garçons.

Et les écrans ? Le seul jouet connecté autorisé pour Bébé durant la période des 1000 jours c’est son cordon ombilical quand il est encore dans le ventre de sa maman ! Avant les 12 ans de l’enfant on évite au maximum les jouets connectés (Wifi, 3G, 4G) et les écrans.

Aujourd’hui on sait que le jeu est essentiel au développement de l’enfant et à son bien-être. Ce que l’on connaît moins, ce sont les éventuelles conséquences néfastes des jouets sur la santé de nos enfants. Phtalates, hydrocarbures aromatiques polycycliques, formaldéhyde, retardateurs de flammes font partie des composés présents dans les jouets. Les connaissances scientifiques actuelles accusent ces substances d’être à l’origine d’allergies, de développements de cancers, de perturbations endocriniennes responsables de maladies chroniques et même de troubles de la reproduction à l’âge adulte. Alors pourquoi ne pas essayer de les éviter ?

Quelques conseils simples :

  • aérez ou lavez si possible les poupées et peluches avant utilisation
  • évitez les poupées parfumées et privilégiez celles en tissu
  • préférez les jouets en bois brut
  • achetez des jouets d’occasion (plus ils sont vieux plus ils ont eu le temps d’éliminer leurs composés organiques volatils)
Je vous lance un défi : cette année votre mission est d’acheter des jeux en limitant la quantité de perturbateurs endocriniens. A vous de jouer ! 😉 N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire et partager à votre entourage cet article si vous avez aimé apprendre à propos des jouets.

Prenez soin de vous, votre bébé vous remerciera.

Un mail quand je publie mon prochain article ? Inscris toi à la newsletter.

0 commentaires